Budapest ◊ Hongrie

24.10.16



















FR// Cap sur la capitale hongroise où je suis allé passer quatre jours, tout juste après avoir quitté le Monténégro. Comme beaucoup, je n'en avais entendu que du bien : jeune, dynamique, explosive mais aussi pleine de poésie. Avec autant d'attentes je ne pouvais qu'être déçu et pourtant je garde encore aujourd'hui cette sensation d'émerveillement des moments passés à Budapest.
Premier positif : l'un des personnages emblématiques de Hongrie est le roi Matthias Ier Corvin. Je n'avais jamais vu autant de fois « mon » prénom quelque part donc je me suis vite senti chez moi ah ah ! Rassurez-vous, les autres aspects sont moins narcissiques, à commencer bien sûr par de longues ballades entre ces façades aux couleurs acidulées, chacune entrecoupées d'une pause épicurienne aussi bien dans des institutions comme Gerbeaud que dans des lieux très cool dont mon préféré Liberté. C'est là que j'ai dégusté un Esterhazy cake, premier d'une longue liste...
Pour une immersion encore plus complète, nous avions choisi un très bel hôtel, le Palazzo Zichy. Établi dans un hôtel particulier du XIX ème siècle, c'est un mélange très réussi de fournitures anciennes et de design contemporain. On y pénètre en passant sous plusieurs lustres avant de rejoindre un vaste hall, immense, surplombé par une baie vitrée et ouverte sur le sous-sol, où se trouve le restaurant. Le petit-déjeuner était d'ailleurs assez exceptionnel y compris pour les végétariens donc pour une fois pas de soupe à la grimace pour moi ! Parmi les 80 chambres, la nôtre était au premier étage avec une vue sur ces façades jaunes iconiques. Si vous avez suivi mon voyage en direct sur Instagram ( @Stylnoxe ), vous avez forcément remarqué que je faisais systématiquement l'impasse sur l'ascenseur pour monter et descendre ces escaliers majestueux ! C'est donc depuis le Palazzo Zichy que nous concoctions nos plans pour la journée et le premier soir nous avons même pu dîner au Bistro Fine du Moments Hotel appartenant lui aussi au Continental Group. L'hôtel est situé dans un quartier très central mais pour les grands déplacements nous nous étions munis de Budapest Card (transports en commun illimités) qui offre aussi des entrées gratuites ou réduites dans la plupart des musées.
Des musées il y en a, des choix cornéliens il faut en faire ! De mon côté j'ai opté pour celui qui était le moins fréquenté dans le château de Buda : le musée du peuple hongrois. C'est une belle compilation d'histoire, d'art déco etc. qui permet par exemple de comprendre pourquoi et comment cette ville incroyable est aussi cosmopolite mais également l'influence de la culture ottomane sur cette nation complexe dont l'un des héritages contemporains est la tradition des bains chauds. Je ne pouvais effectivement pas conclure ce post sans toucher un mot de cette tradition si surprenante pour un pays européen. Budapest en regorge et parmi les plus impressionnants mais du coup les fréquentés figurent les Bains de l'hôtel Geert. En y allant le matin, on peut totalement se l'approprier si bien que nous étions seuls dans la piscine !
Petit mot de la fin qui est commun à toutes les pages de mon Travel Diary : je n'ai qu'une hâte, y retourner mais il y a encore tant à visiter

DORMIR
Palazzo Zichy - hôtel 4 étoiles -Budapest, Lőrinc pap tér 2, 1088 Hongrie - réservation ici

MANGER
Terminal Restaurant - Erzsébet tér 11 Budapest, Magyarország — 1051 - site internet
Bistro Fine – Hotel Moments - H-1061 Budapest, Andrássy út 8. site internet
Grand Café Liberté - site internet

ACIVITÉS
Manger une Palaczinche chez Gerbeaud
Comprendre Budapest au musée de l'histoire du peuple hongrois
Manger un mini bagel en faisant une partie d'échecs chez
Se lever tôt et profiter des bains de l'hôtel Geerts
Prendre un goûter au Grand café Liberté
Faire du sport et souffler à la statue de la Liberté
Flâner dans les ruelles autour du château
Se détendre dans les bars décalés du 7th district 

UK// My journey in Montenegro ended while I was heading to the North towards the capital of Hungary. This city is well-known for its youth, dynamisn but also for being full of poetry. How could you be more excited to visit it? I remember well that feeling of surprise I felt when I arrived in Budapest.
One of the most important character of Hungarian History is Matthias Ier Corvin so imagine how many times I see my name during my stay on panels, monuments or even books. This never happened before for me "Matthias" but Budapest is obviously not only a narcissic place for Matthias' guys ah ah. I am rmeinding my long walks along the bright-colored walls. We had an Epicurean break between two walks to discover all the aspects of Budapest. It sometimes happened in institution such as Gerbeaud but somtimes in trendy places too like. My favorite one is definitely the Liberté Grand Café. I ate my first Esterhazy cake there, the first of an endless list...
To feel completely « inside » of Budapest, we chose such a very nice hotel, the Palazzo Zichy. Housed in a mansion of the XIXth century, it is an amazing mix of old materials and contemporary design. I was seduced by several chandeliers of the entrance before joining a huge hall which is topped by a glass roof and opened above the basement where there is the restaurant. The tasty breakfast was quite exceptional including vegetarian meals so for once I feel so good! Among the 80 rooms, ours was on the first floor. By the window I faced to that iconic yellow walls. If you followed my live journey on Instagram (@Stylnoxe), you've already noticed I'd rather have used the majestic stairs than the elevator ! By night we had a lovely diner in the Bistro Fine of the Moments Hotel which belongs to the Continental group too. The hotel is located in a central borough but for long-distance we chose to order a Budapest Card (unlimited common transport) which also offers free or lower-price tickets in museums.
There are so many museums so you must choose ! As far as I am concerned I have been to the least frequented one in the Buda Castle: the museum of the Hungarian people. It is a beautiful compilation of history, art deco etc. There, I understood how this city became so cosmopolitan and how the Ottaman customs were introduced. Actually you should have already heard or tried the famous warm bath : how suprissing it is for an European city. I only tried one of the most famous in Hotel Geert. It was not so crowded in the morning so I enojyed bathes like private ones !
Small final word that is common to all pages of my travel diary: I  wish to go back here soon but there is still so much to see!

TO SLEEP
Palazzo Zichy -star hotel -Budapest, Lőrinc pap tér 2, 1088 Hongrie - book here

TO EAT
Terminal Restaurant - Erzsébet tér 11 Budapest, Magyarország — 1051 - website
Bistro Fine – Hotel Moments - H-1061 Budapest, Andrássy út 8. site internet
Liberté - website

TO DO
Eat the Palaczinche at Gerbeaud
Understand Budapest at the Hungarian People museum
Eat a tiny bagel while playing games in
Wake up in the morning to enjoy the baths of Geerts hotel 
Have a pastry in th Grand café Liberté
Pratique sport and breath around the Liberté statue
Wander in the tight streets near the castles
Chilling in unusual bars of the 7th district




You Might Also Like

1 Comments

  1. Superbe ton article Matthias :)

    Maurice
    www.mauricestyle.com

    RépondreSupprimer

Write me a message!