Week-end sur l'Île de Ré ◊ Travel Diary

8.9.16












FR// Si proche et pourtant à l'écart du continent, l'Île de Ré fait partie de ces endroit rêvés pour passer sa retraite ! Ses multiples villages sont suffisamment éloignés les uns des autres pour déambuler à pieds ou à vélos, à travers les vignes, les marais salants ou le long de la côte. C'est d'ailleurs ce qui m'a conduit ici, ce besoin de changement de rythme, de changement d'air aussi. Une escapade de trois jours suffit amplement à découvrir l'île, même si j'y serais bien rester un mois entier pour profiter de son atmosphère. Le premier jour je n'ai pas résisté et me suis assis quelques heures avant d'enfourcher un vélo (loué chez Cycles en Ré) pour rejoindre Saint-Martin-en-Ré. J'ai rapidement succombé aux charmes de ce village portuaire. On y entre par un petit pont de pierre, en passant sous une arche puis on y découvre des maisons aux volets souvent verts ainsi que des boutiques et des bars sympa qui n'ont rien à voir avec les attrapes-touristes que l'on trouve d'ordinaire dans ce genre de villages restés authentiques. Ma seule déception resteront les glaces La Martinière qui ne font pas le poids face à celles que l'on trouve à Bordeaux. Saint-Martin reste néanmoins l'endroit que je vous recommande le plus et plus particulièrement pour conclure une journée par un diner romantique au bord du port.
Ceci dit comme je m'étais promis de ne pas succomber à la tentation farniente, j'ai signé dès le lendemain pour une longue randonnée en vélo (48kms s'il vous plait !). Si vous n'êtes pas sportifs, sachez que je ne le suis pas non plus (je devais avoir 3kms consécutifs à mon actif^^) donc tout le monde peut le faire ! D'ailleurs, j'ai surpris la gérante de mon hôtel (Jerodel) expliquant que ses clients s'étonnaient chaque année de réussir à faire autant de vélo. Il faut dire que l'île n'a pas beaucoup de relief et qu'avec le léger vent, non seulement la balade est agréable mais elle est aussi ressourçante. J'ai eu cette impression de ne faire qu'un avec des paysages tous aussi envoûtant les uns que les autres. Le soleil chauffait mon corps, le vent le rafraichissait au rythme de mes coups de pédales. Le pied. Cette longue promenade entrecoupée de pauses au bord des marais et de l'océan m'a permis de découvrir de long en large l'île et ses nombreux trésors. J'ai d'ailleurs fait cette incontournable halte aux Phare des Baleines du haut duquel j'ai eu l'impression d'être un drone :). Je suis rentré tellement affamé que j'ai troqué les plats locaux pour une pizza cuite au feu de bois dans le restaurant Le Moulin à Café. Le lendemain, j'ai laissé un peu de répit à mes courbatures en arpentant deux marchés : celui du Bois-Plage et celui de La Flotte. Entre nous, j'ai trouvé ce dernier vraiment chouette pour manger sur le pouce, en revanche il y a vraiment trop de monde... En rentrant à l'hôtel Jerodel j'ai joué le lézard au bord de la piscine avant de boucler mes valises et de dire hasta luego à cette île magnifique !

UK// Near the continent but away from it at the same time, the Ré Island is one of these dreamed places to spend a retirement! All villages are far enough from each other to allow you to wander by foot or bicycle through the vineyards, salt marshes or along the coast. i did need some fresh air : I could not dream better! A three-day trip is enough to discover the island even if I wished I stayed a month there to enjoy the atmosphere. The first day I did not resist to sit a few hours on the beach before riding a bike (I rented in Cycles en Ré) to reach Saint-Martin-en-Ré. I was quickly enchanted by this port town. Stoned bridge, old gate and green-shuttered windows, so genuine! My only disappointment remains the ice-cream store La Martiniere that does not measure up to the ones you can find in Bordeaux. Saint-Martin is by the way the place I do recommend to you, above all to conclude a day with a romantic dinner on the harbor.
NeverthelessI had promised myself not to succumb to the temptation of laziness facing the ocean. That's why I get involved in a long bike ride the next day(48kms!). If you are not really sporty don't worry because I a not too! The island is not mountainous and there is usually a soft wind  that make the ride be enjoyable and rejuvenating. I had this feeling of being a part of all that mesmerizing landscapes. The sun warmed my body and the wind freshened it on the rhythm of my pedal strokes. Foot. This long walk interspersed with some breaks at the edge of the ocean and marshes, allowed me to discover the whole island and its treasures. I also made a stop the Lighthouse of Whales top that made me feel like a drone :). I got so hungry so I ate a pizza cooked in wood fire in the restaurant. The next day, I let my muscles breath a bit while walking around two markets: the Bois-Plage and La Flotte ones. To be honest I did not enjoy so much the second one because there were so many touristic stores in the town. ... Back to the hotel Jerodel I was like a lizard along the pool before packing and say hasta luego to this beautiful island!


You Might Also Like

2 Comments

Write me a message!