Kyrgyzstan ◊ Travel Guide

3.9.15

BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Overlooking the Ala Archa Gorges


BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Sea Yurt Camp near the Issyk Kul Lake

BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Watermelons and Yellow melons for sales in the Osh Bazar


BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Issyk Kul Lake perpective

BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Kyrgyz craftsmanship


BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Au Galop !
BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
Thomas and Kyrgyz kids alongside the Naryn river

BLOG-MODE-HOMME_Travel-Guide_Kyrgystan-Kirghizistan_voyage_asie-centrale-asia-nomade - 1 (1)
On the way to Arkit, after seeing the Sarry Chelek Lake (Monobi Techwear / Merrell Hiking Shoes / Briston Watch )

FR // Pays méconnu d'Asie centrale, sans doute du fait de sa taille et de l'absence notable d'infrastructures touristiques, le Kirghizistan est pourtant devenu en quelques années une gemme pour les férus de sensations fortes. Trek, canyoning, randonnées à pédestres ou équestres, ski, alpinisme ou encore parapente, la nature encore « brute » du Kirghizistan offre un panel d'activités particulièrement varié. Sa superficie au demeurant réduite est somme toute décuplée par la richesse de son relief : des montagnes tantôt verdoyantes tantôt rocailleuses, des plaines à perte de vue peuplées de chevaux et parsemées de yourtes, des fleuves torrentiels et ne les oublions pas, des lacs – immenses - à tomber par terre.
Sans cesse à la recherche de lieux préservés, naturels voire purs, j'ai vécu en explorant ce pays l'expérience dont j'ai toujours rêvée : être confronté à un environnement que l'Homme n'a encore  ni dompté ni souillé, où la nature est encore reine. Il ne faut effectivement pas se rendre au Kirghizistan pour y découvrir une richesse en termes de patrimoine – art, architecture etc. – car la prégnance de la vie nomade et la complexité de ce territoire sont tels que peu de choses ont survécu au temps, mis à part des sites de pétroglyphes, une poignée de construction religieuses et quelques fantaisies datant de l'URSS.

Mes prochains articles détailleront les différentes escapades qui ont constitué les étapes de mon voyage (ils seront prochainement cliquables). En trois semaines, j'aurais pu choisir de visiter d'avantage de lieux et voir presque tout le pays (la rive nord du lac Issyk Kul, Karakol, Kazarman ou la forteresse de Tash Rabat) mais j'ai préféré prendre le temps de profiter de chaque étape pour m'imprégner de leur atmosphère, chacune unique, et me laisser la possibilité d'y revenir.

Si vous lisez cet article pour préparer votre voyage, voici les principale infos à retenir :

ITININÉRAIRE 

◊ Nord : la région de Bishkek (découvrir)
◊ Est : la rive sud du lac Issyk Kul (découvrir)
◊ Centre : roadtrip du lac Song Kul au barrage Toktogul (découvrir)
◊ Ouest : le mystérieux lac Sary Chelek (découvrir)
◊ Sud : de Djalalabad à Osh, aux frontières de l'Ouzbékistan (découvrir)


BUDGET

Comptez environ 25 euros pour les jours de balade et le double lors des escapades encadrées (tout compris).

En détails :
17-25 euros par jour pour la vie courante (10 euros le B&B en guesthouse / yourte, 2-7 euros par repas selon si vous le prenez dans des chaikhnas – bouiboui kirghize -, chez l'habitant ou dans un restaurant européanisé)

Environ 40-50 euros par jour pour les activités encadrées si vous êtes deux : 12-20 euros (repas + hébergement) pour les randonnées à pieds (+10 euros à cheval) ainsi que 55 euros par jour pour l'encadrement (guide, cuisinier et leurs deux chevaux) à partager entre tous les participants de l'activité (tarifs de Sheperd's Life et du CBT). Voyagez nombreux !

5-10 euros de transports : le bus est très économique (0,5 – 4 euros selon le strajets) mais le taxi partagé est aussi bon marché pour les itinéraires très empruntés (plus nombreux dans la voiture) et très pratique pour sortir des sentiers battus.

INFOS PRATIQUES

Contact avec les locaux : parler russe (ou kirghize) est un vrai plus, l'hébergement chez l'habitant est incontournable sauf dans les grandes villes où certains hôtels (souvent délabrés) offrent leurs "services".

Commerce : 1 euro vaut 70 soms (on paie en espèces et il y a beaucoup plus de distributeurs que ce que l'on prétend sauf dans les petits villages ou en pleine nature, mais c'est pareil en France ! N'hésitez surtout pas à négocier, notamment avec les chauffeurs de taxi qui doublent souvent leur tarif pour cette raison.

Formalités : pas besoin de visa pour les Français, pensez à faire quelques vaccins ou préparer votre trousse à pharmacie (très bon site ici).


ÉQUIPEMENT

Pour les excusions - randonnées et cheval - j'ai emporté une paire de chaussures de marches respirantes Merrell (modèle Shift Ventilator) pour les climats secs, mon coupe vent waterproof Monobi (la pluie peut tomber même l'été, j'en ai fait les frais) et les sous-vêtements de la gamme Heat Tech d'Uniqlo ( il fait très froid la nuit, dans les hauteurs) ainsi qu'une gourde SIGG pour avoir toujours un litre d'eau sur moi et éviter la déshydratation. Le reste côté textile : pull, jeans, shorts, t-shirts, chaussettes de rando, sneakers et sandales. Le tout dans un gros sac à dos de 70 litres, avec une tente Tiptop Guidetti (gagnée chez GoSport un jour avant mon départ) et un sac de couchage ultra compact Sea to Summit.


UK // Quite lost in the central Asia, Kyrgyzstan is small and has not a lot of infrastructures for tourists. Nevertheless the past few years it became a gem for adrenalin addicts. Trek, canyoning, hiking or horse riding, skiing, mountain climbing or paragliding are  allowed by a kind of "raw" nature. Its reduced size compared to its neighbors is increased thanks to the richness of its relief. In 100 kms you can surely see green mountains just after rocky ones  then plains full of horses and dotted with yurts and at the same times torrential rivers and huge lakes to die for.

Constantly in search of unspoilt places, natural and pure, I have felt   there the experience I always dreamed to live : facing to an environment that man has not yet tamed or soiled in which nature is still Queen. Don't go to Kyrgyzstan to discover a wealth in terms of heritage - art, architecture etc. - because you will be quite disappointed. In fact the persistant nomadic life and the complexity of this area explain that nothing has remained from the past except some petroglyph sites,  a very few religious buildings and fantasies of the USSR.

My next articles will detail the  the steps of my journey (they will soon be clickable). In three weeks, I could have chosen to visit places and see more of the country (the north of Issyk Kul Lake, Karakol, Kazarman or the fortress of Tash Rabat) but I preferred to take my time and allow me the opportunity to come back.

If you read this article to prepare your trip, here are the main information to remember:

ITINERARY 

◊ North: the Bishkek area (discover it)
◊ East: the south of Issyk Kul lake (discover it)
◊ Center: road trip from Song Kul lake to Toktogul dam (discover it)
◊ West: the mysterious Sarry Chelek lake (discover it)
◊ South:  from Osh to Jalalabad or the borders of Uzbekistan (discover it)


BUDGET

Expect to pay about 25 euros per day and twice during for trekking/horse riding days (all inclusive).

In details :
17-25 euros per day for everyday life : 10 euros for a B & B in a guesthouse / yurt, 2-7 euros per meal : it depends on the place you eat - chaikhanas (typical Kygyz place) or guesthouse or restaurant.

About 40-50 euros per day for activities if you are two : 12-20 euros (meal + accommodation) for rambles (10 euros on horseback) and 55 euros per day for the supervision (guide, cook and two horses) to be shared among all the participants of the activity (rate of Sheperd's Life and CBT). Many traveling!

5-10 euros for transports: the bus is very cheap (0, 5-4 euros depending on your itinerary) but the shared taxi is also very cheap on the main road (more people in the car) and very convenient to follow your own itinerary.

PRACTICAL INFORMATION

Local contact: speak Russian (or Kyrgyz) is a real asset, homestay is the main accommodation except in big cities where some hotels (most of them are not really comfortable) offer their "services".

Trade: 1 euro equals 70 soms (you pay in cash and there are many more distributors than what is claimed on internet, except in small villages or in nature, but it's the same in our countries!). Do not hesitate to negotiate, especially with taxi drivers who often double their rates  prevent it.

Formalities : most of us don"t need any visa but take time to make some vaccines or prepare your first aid kit (perfect site here).


EQUIPMENT

For excursions - hiking and horse - I took a pair of Merrell hiking shoes (Model Shift Ventilator) for dry climates, my waterproof windbreaker from Monobi (rain can fall even in summer!) and some Heat Tech by Uniqlo products (it is very cold at night in the hills) and a SIGG water bottle in order to always have a liter of water with me to prevent dehydration. The rest of my clothes was: a sweater, a pair of jeans, shorts, t-shirts, hiking socks, sneakers and sandals. I put the whole in a big backpack of 70 liters with a tent Tiptop by Guidetti (I won it in the GoSport store in Bordeaux just a   day before my departure) and a Sea to Summit Ultra-compact sleeping bag.

You Might Also Like

0 Comments

Write me a message!