Farewell, Paris

26.6.15

BLOG-MODE-Homme_preppy-nerd_skinny_royalties-chaussettes_sac-liège_pull-Montagut_veste-biker_Promod_chemise-paul-and-joe_mensfashion3
BLOG-MODE-Homme_preppy-nerd_skinny_royalties-chaussettes_sac-liège_pull-Montagut_veste-biker_Promod_chemise-paul-and-joe_mensfashion3

BLOG-MODE-Homme_preppy-nerd_skinny_royalties-chaussettes_sac-liège_pull-Montagut_veste-biker_Promod_chemise-paul-and-joe_mensfashion3

BLOG-MODE-Homme_preppy-nerd_skinny_royalties-chaussettes_sac-liège_pull-Montagut_veste-biker_Promod_chemise-paul-and-joe_mensfashion3

BLOG-MODE-Homme_preppy-nerd_skinny_royalties-chaussettes_sac-liège_pull-Montagut_veste-biker_Promod_chemise-paul-and-joe_mensfashion3


LOOK : Promod Biker Jacket (-30%) / Montagut Merinos Sweater / Paul & Joe Shirt (-50%) / Cheap Monday Jeans / Royalties Socks (-30%) / The Frye Company Cordovan Shoes / Matt & Nat Vegan Backpack
Grande nouvelle : je quitte Paris ! Après quelques mois de vadrouille et la découverte de nombreuses villes françaises j'ai enfin pris la décision de quitter Paris. Lorsque je m'y suis installé, il y a bientôt six ans, je me rappelle avoir rapidement voulu la quitter puis je m'y suis attaché, au fil des années, à tous ces monuments, ces immeubles fameux haussmanniens, ces grimaces intempestives et à toutes ces particularités qui rendent Paris si unique, extraordinaire. 
Pour ne rien vous cacher, cela fait tout de même à peu près deux ans que je convoite secrètement de m'enfuir, de tout laisser derrière moi, commencer autre chose ailleurs. Une telle décision ne devait cependant pas être prise à la légère. J'ai donc attendu sagement de terminer mes études, tout en profitant un maximum de ce dont j'allais me séparer. 
Au final si l'on fait un bilan, on prend rapidement conscience que les musées, les galeries, les opéras, les lieux incroyables, on les fréquente peu et surtout qu'ils ne vaudront jamais un bord de mer ou un coin de montagne. Arrivent ensuite les inconvénients : le bruit permanent, la pollution, les transports en commun et tous ces éléments qui occupent un bon tiers d'une journée quotidienne et amenuisent votre moral. 
On se dit que tout ça, ça ne manquera pas, que ce serait pas plus mal de le vivre seulement quelques fois par an, tout du moins ponctuellement, sans bien entendu faire une croix dessus définitivement. 
Le voilà donc mon adieu à Paris, presqu'au même endroit où je lui ai dit bonjour ! C'est près de la Tour Eiffel que, veste de motard et sac-à-dos sur l'épaule, je prends à la route de Bordeaux !

Today I have to tell you I am leaving from Paris after months of wandering across French cities. I remember the day I arrived there, about six years ago. I was already wanting to come back to my home town but I quickly had this crush on the hassmanian architecture, the old monuments, the bad-tempered people and all that points which make Paris. 
Once again I changed my mind two years ago I got thinking about leaving from this city seirously to start something new somewhere else. But Ihad to finsh my studies which are now over ! I summarized my life in Paris and I understood that I did not visit a lot of museums, many galleries or toof part to all that stuffs you can only find in Paris. 
Why? I think you all that event look like usual when you are living next to it so you are always reporting them later. Another conclusion was all the unbearable things : pollution, transports and endless noise which decrease your happiness everyday. How happier I would be if I lived that only some times a year, like a visitor.

That the whole reason why I am saying my farewells to Paris near the place I said it hello, around the Eiffel Tower. Wearing a biker jacket and holding a backapack I am ready to go to Bordeaux!

You Might Also Like

1 Comments

Write me a message!